Qui fait quoi ?

Feuilles découpées par Megachile et Otiorhynque

A gauche, le feuillage de la pivoine montre des morsures d’Otiorhynche. A droite la découpe est signée Megachile.
Spectaculaire et même étonnant dans les deux cas, merci on ne s’affole pas ! Il n’y a pas de quoi.

Les Otiorhynches adultes « broutent » la marge des feuilles. Ces coléoptères également désignés sous le nom de « charançons » se nourrissent la nuit, alors que leurs larves vivent dans le sol où elles peuvent faire quelques dégâts au potager. Sur les feuilles des troènes, des lilas, ainsi que d’autres arbustes ou comme ici des pivoines, ce n’est pas joli mais sans gravité pour leur avenir. Au potager, ne cultivez pas de légumes-racines trop près des arbustes cités ci-dessus, surtout si vous remarquez ces petits coups irréguliers de mandibules au bord des feuilles. En cas d’attaque importante, une solution biologique existe. Nous en reparlerons si vous le souhaitez.

A droite, ce beau découpage large, net, plus régulier est dû à une abeille. Hyménoptère solitaire à la différence de nos abeilles domestiques qui vivent en société dans les ruches (ou encore dans la nature !) les Megachiles – très utiles pour la pollinisation – prélèvent des morceaux de feuilles comme des coupons de moquette ! Elles s’en servent de tissus
d’ameublement pour habiller leurs maternités, du sol au plafond, situées dans des cavités de bois mort. La cellule maternelle est tapissée (d’où leur surnom d’abeilles tapissières) de coupons de feuilles et de pétales de fleurs collés avec de la résine, la maman dépose une réserve de pollen et de nectar à l’attention de la larve à naître, pour cela elle pond un seul œuf, et referme l’entrée avec de la feuille mâchée et de la résine.
Il faut impérativement respecter ces abeilles solitaires si discrètes, si méconnues ! Les feuilles de vos rosiers sont moins esthétiques ? Il ne faut pas en faire le reproche aux Mégachiles, victimes des pesticides, et de notre peur à la fois du bois mort, et des hyménoptères… Je n’ai jamais vu un rosier malade ou disparaitre par la faute de cette abeille solitaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *