Des fleurs en hiver (suite)

De novembre à février, l’Iris d’Alger enchante les jours les plus courts de l’année!

Il suffit que les températures se radoucissent en journée et qu’un rayon de soleil perce pour que les touffes d’iris d’Alger (Iris unguicularis) se couvrent de fleurs. Vous lisez ici ou là qu’il est parfumé.Là encore, avec cette espèce, les conditions atmosphériques favorables à la diffusion du parfum doivent être réunies et ce n’est pas toujours le cas. L’heure de la journée a également son importance, mais il est à peu près certain que le parfum de cet iris est plus faible que celui d’autres espèces. Notez aussi qu’il existe plusieurs sous-espèces et cultivars qui peuvent présenter des tonalités de bleu plus ou moins intenses, des formes des tépales et des colorations des motifs de la gorge différentes. Pourquoi pas une nuance parfumée plus affirmée et perceptible ?

Cette iris d’hiver a sa place dans les rocailles les plus sèches des jardins méditerranéens.

Je répondrais avec plaisir à toutes vos questions mais également à vos témoignages et commentaires, ci-dessous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.