Bel et bon Feijoa !

Acca sellowiana , est le nom botanique du « feijoa » tout simplement, ou « goyavier du Brésil » ou « de Montevideo ».  Par ses fleurs (en ce moment même, mai, juin) sa beauté est évidente., par ses fruits (en novembre) sa qualité gustative saute aux papilles.

Feuillage persistant, fleurs crème et rouge sang, il est élégant.

Plantés en isolé , ou dans un verger , ou encore en haies champêtres ,les Feijoa donnent rapidement des fruits dont la forme et le goût rappellent un peu les kiwis. Une page à retrouver dans ce blog vous en  dit pas mal à leur sujet. Les sols qui leur conviennent le mieux sont un peu acides, légers, bien drainants, et riches en humus.

Si votre jardin est situé sous un climat qui ne vous épargne pas de fortes gelées et plus encore si elles sont durables, sans dégel en journée, n’en plantez pas, vous seriez déçu.

De la même façon si les gelées débutent précocément , fin octobre , début novembre, elles interrompraient le mûrissement des fruits, qui – c’est pratique – tombent lorsqu’ils sont mûrs.

Des apports d’eau sont indispensables pendant les périodes de sécheresse, et le paillage est toujours le bienvenu!

Des fleurs dans le genre « bijou »

Comme pour tous les fruitiers pas d’excès d’engrais azoté, l’azote favorise les feuilles au détriment des fleurs, attention à ceux que vous plantez dans la pelouse, et surtout installez en deux, au moins, pour une pollinisation efficace, donc pour une bonne production. Des variétés auto pollinisatrices existent,  mais sont elles aussi généreuses et savoureuses ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *