Au rendez-vous des pivoines

La fin de la floraison des pivoines herbacées approche. Oui déjà. Mais quel enchantement !

Pour les yeux, pour le nez, la pivoine sensuelle…

Les variétés les plus modestes, anciennes, et bien connues sont souvent les plus parfumées. Ici au second plan, en rose soutenu.

2 réflexions au sujet de « Au rendez-vous des pivoines »

  1. j’ai un figuier depuis 1 an ( taille 1 m 50 ) en pleine terre, qui a donné 5 figues cette année.
    est il vrai qu’il faut planter un figuier mâle à proximité pour permettre une meilleure récolte ?
    Merci à vous.
    Marie Jo

    • Bonjour,
      Il existe des dizaines de variétés différentes de figues, et parmi elles des variétés autofertiles. Ces variétés n’ont pas besoin de la proximité d’un figuier mâle ( encore appelé caprifiguier, ou figuier sauvage). En principe on n’achète pas de caprifiguier car il y en a dans la nature. Beaucoup de gens ont détruit – par méconnaissance – les caprifiguiers , car ils ne donnent pas de figues comestibles, mais des figues formées qui tombent de l’arbre sans être mûres. Mais je vous rappelle que ces figuiers sauvages, mâles, sont visités par un petit insecte indispensable, le blastophage , qui va transporter du pollen jusqu’à l’intérieur des figues de votre figuier, et ainsi les rendre comestibles. Encore une évidente raison de protéger les insectes en ne répandant pas de molécules chimiques dans la nature et les jardins!
      Enfin je vous rassure, les deux premières années il vaut mieux ne pas demander de fruits à un arbre fruitier pour lui laisser le temps de bien s’insatller, bien développer son système racinaire. Et planter un arbre déjà adulte est un mauvais calcul pour profiter rapidement et durablement de récoltes satisfaisantes .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *