Pas de champignons !

Pas de champignon !

Rien ? 

Mais le sol n’est pas vide pour autant. La déception des chercheurs de champignons est immense. Dans le groupe que j’ai suivi, l’une de ces personnes disait  » Rien que des mauvais ! » car elle ne trouvait pas les cèpes qu’elle adore. Ou comment les champignons que l’on ne connait pas deviennent « mauvais », alors qu’ils font peut-être le bonheur d’autres chercheurs qui les connaissent et les apprécient, et s’ils ne sont pas comestibles …la joie des mycologues non mycophages, ou de simples amoureux, contemplatifs, de la nature! Ces fructifications, ces organismes de la nature sont souvent très beaux et étonnants. Ils doivent être respectés. Le chercheur de champignons à coups de pied dans ce qu’il croit être des « mauvais » ne rend service à personne. Ce n’est qu’une démonstration d’ignorance.

Une réflexion au sujet de « Pas de champignons ! »

  1. Tout à fait d’accord avec toi,Joël.Cette propension de l’être humain à classer les choses de la nature en « utiles » et « inutiles »,plantes et animaux!D’où ces coups de pieds vengeurs aux champignons qui ne termineront pas dans notre assiette,détruisant ainsi le tableau offert au contemplatif…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *