Petite azalée… deviendra grande

Quelle surprise ravissante et renouvelée chaque printemps!

Il y a quelques années, cette auditrice s’est s’est vue offrir deux ou trois pots d’azalée . Au nord de la maison elle a ouvert une fosse à terre( dite ) de bruyère où elle les a replantés. Et paillés avec des écorces de pin.

Par la suite, elle n’a pas rapporté de terre de bruyère, mais s’est contentée de rajouter une année du compost, une autre année des feuilles mortes, des aiguilles de pins, un peu. de fumier à l’automne. Vraiment pas difficile!

Effet printanier en pays argilo-calcaire. Pour un modeste investissement!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *